Les nouvelles interdictions au volant

Attention : depuis le 1er juillet 2015,  de nouvelles interdictions routières sont entrées en vigueur ! Si vous prenez le volant régulièrement, et que vous n’avez pas été informé de ce changement, cet article vous est destiné.

 

Téléphone au volant

Téléphone au volant

Les interdictions électroniques

Désormais, en plus de ne plus pouvoir utiliser votre téléphone portable, vous ne pourrez plus écouter de la musique ou vous adonner à une quelconque autre activité, à partir du moment où le dispositif d’écoute est en contact avec vos oreilles, nous dit la loi.  Fini les oreillettes, les casques, et les écouteurs ! Dans les voitures sont maintenant uniquement autorisés les systèmes utilisant les haut-parleurs de l’autoradio, du GPS ou d’un kit Bluetooth. La mesure ne s’applique pas uniquement aux voitures, mais également à tous les autres usagers de la route, qu’ils soient en moto, en  scooter, et même à vélo.

Cette décision, qui a pour but de faire baisser le nombre de tués sur les routes, forcera les juillettistes  à être très vigilants lors de leur départ en vacances. Le gouvernement espère que les conducteurs soient davantage concentrés sur leurs trajets, et appuie sa décision sur les chiffres annoncant que les risques d’accidents sont multipliés par quatre lorsque l’on téléphone.

Pour les habitués du téléphone, l’adaptation à cette nouvelle mesure pourra vous sembler difficile au début. Mais vous pouvez tout de même vous éviter bien des ennuis en achetant le plus tôt possible un kit Bluetooth.

Concrètement, que risque-t-on ?

Le non-respect de cette nouvelle loi vous conduira à une amende s’élevant à 135 euros, ainsi qu’à un retrait de 3 points (6 pour les nouveaux conducteurs). Néanmois, les systèmes intégrés dans les véhicules ou dans les casques de moto resteront tolérés.

Rappelons que vous êtes toujours considéré comme nouveau conducteur :

  • 3 ans après l’obtention de votre permis sans conduite accompagnée
  • 2 ans après l’obtention du permis effectué en conduite accompagnée.

 

Les interdictions liées à la drogue et à l’alcool

Parallèlement à ces mesures de des-électronisation, des resctrictions  ont été prises pour renforcer la lutte contre la drogue et l’alcool au volant : le taux d’alcoolémie autorisé pour les nouveaux conducteurs est passé de 0,5 à 0,2 grammes d’alcool par litre de sang.

Un traitement identique à celui cité plus haut est réservé aux réfractaires, soit 135€ d’amende ainsi qu’un retrait de 6 points sur votre permis.

 

Bonne route, et soyez prudents !

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires